Réaliser son projet Combattre l'humidité Construire en bois
Les dangers dans la maison Isolation et chauffage Aménager une terrasse
Lutter contre le bruit Construire en vert Se protéger des cambrioleurs

 

 


VOTRE MAISON EST-ELLE DANGEREUSE?

1) Accidents domestiques
2) Maladies allergiques et matériaux dangereux

Cette question peut paraître provocatrice car peu d'entre nous ont conscience d'un risque d'accident domestique ou de maladies dont l'origine serait liée à notre habitat.

Avant la guerre, 20.000 enfants mourraient en France chaque année de tuberculose. Cette maladie était liée à la qualité du lait et à l'insalubrité de nombreux logements.

Aujourd'hui l'alimentation comme l'habitat sont devenues plus sures, plus hygiénique et de telles hécatombes ont disparues.
Faut-il pour autant nous rassurer et pratiquer la politique de l'autruche? Notre monde normé, industriel, réglementé est-il gage d'une qualité constante et d'une vraie sécurité sanitaire dans la construction?

Dans l'habitat, deux types de risques existent : d'une part les accidents brûlures, chocs… toujours trop fréquents pour les enfants et d'autre part les maladies notamment respiratoires, allergies, eczémas qui sont liées à notre environnement domestique et la multiplicité des contacts avec des produits et matériaux polluants.

1) LES ACCIDENTS DOMESTIQUES
Les enfants sont les victimes désignées. Il faut à la fois sensibiliser nos marmots aux dangers possibles de la maison, respecter des règles essentielles de prudence et mettre en sécurité les installations techniques.

Un danger connu devient moins dangereux. Ainsi les escaliers provoquent assez peu d'accidents car chacun (une fois passé la jeune enfance) perçoit le risque de chute.

D'autres dangers sont moins évidents. Il faut donc les repérer et les expliquer à nos enfants. Il ne s'agit pas de faire naître un sentiment de peur mais de faire prendre conscience des risques possibles et notamment de :
- brûlure avec un four chaud, une plaque électrique allumée, une casserole d'eau bouillante, un robinet d'eau chaude
- chocs avec des angles de meubles, des lits en hauteurs servant d'aire de jeux
- chute depuis un balcon ou une terrasse
- électrocution avec une prise de courant, un appareil ménager, une ampoule (l'exemple de Claude François mort électrocuté en changeant une ampoule de la salle de bains avec les pieds mouillés est instructeur)
-intoxication, d'empoisonnement ou de brûlure avec des produits d'entretien, des médicaments

Selon votre habitat les dangers sont différents. A vous de jouer et de revisiter la maison avec vos enfants sous l'angle sécurité. Ils prendront (vous aussi peut-être) conscience des principaux risques et sauront ainsi les éviter.

La cuisine est la pièce de tous les dangers : danger avec les produits d'entretien qui sont stockés et accessibles, danger avec les risques de brûlures du four, de casseroles d'eau chaude ou de plaques électriques.

Nous évoquons ici quelques uns des accidents les plus fréquents :

BRÛLURES
Eau chaude sanitaire.
- Se brûler en se lavant les mains ou prenant des bains. Les brûlures sont rarement grave sauf pour les bébés qui subiraient l'imprudence, pour ne pas dire plus, de leurs parents.

Recommandations :
- Régler le thermostat de votre ballon d'eau chaude à une température inférieure à 45°
- Poser de mitigeurs ou mitigeurs thermostatique pour baignoire ou douche

Plaques Electriques
Poser la main sur une plaque électrique allumée

Recommandations
Mettre en place des plaques électriques avec témoin de chaleur ou mieux des plaques à induction

Four :
Parmi les grands classiques de la cuisine, le four vient dans les premières positions des risques de brûlures.
C'est si facile de toucher la porte d'un four !

Recommandations
- Changer pour un four récent équipé d'une porte double paroi

Prises et appareils électriques
Les jeunes enfants sont souvent victimes de brûlures à la bouche et aux mains.
La langue et les doigts sondent les objets. Les prises de courants et l'équipement électrique constituent alors des dangers importants.
Passé la petite enfance, c'est l'imprudence qu'il faut déplorer.
Le risque est d'autant plus grand que l'installation est ancienne et non conforme aux normes.

Recommandations
Protéger la totalité des circuits de l'installation par des dispositifs de protection différentielle de haute sensibilité
Mettre à la terre l'installation avec prises avec terre
Eviter les prises multiples à répétition
Utilisez du matériel portant la marque NF-Electricité ou NF-USE
Ne bricolez pas si vous n'avez pas la compétence technique adéquate
Dans une salle d'eau, écartez d'au moins 60 cm tout point d'électricité d'une baignoire ou d'une douche. A défaut pour un point d'éclairage utilisez des spots très basse tension Utilisez du matériel "classe II " non sensible aux éclaboussures.

Le saviez vous ?
EDF donne une prime pour mettre en sécurité votre installation électrique

Autres risques de brûlures : casserole d'eau chaude renversée par un enfant, cocotte minute (ancien modèle) ouverte prématurément, éclaboussures d'huile lors de fritures, fer à repasser, barbecue….

INTOXICATION
Gaz, poêle à charbon, chaudière
Pour éviter des courants d'air dans une pièce où se situe un chauffe-eau, une chaudière ou encore un appareil de chauffe, vous pouvez être tenté d'obturer des ventilations hautes ou basses. Ces gestes sont particulièrement dangereux et peuvent conduire à un accident d'extrême gravité (explosion et intoxication).

Recommandations
Ne bouchez jamais de ventilations sans l'avis d'un professionnel
N'installez pas d'appareil à combustion sans être sûr des normes à respecter
Entretenez régulièrement vos appareils de chauffage
Pour le gaz, en cas de doute, consultez votre chauffagiste, Gaz de France ou Qualigaz.


Les médicaments et les produits d'entretien, les insecticides
Ils sont dangereux pour les jeunes enfants. Il faut donc les mettre hors de portée. Depuis l'apparition de bouchons sécurisés sur les bouteilles de produits d'entretien dangereux, ce type d'accident se raréfie.

Recommandations :
Laisser les bouchons de sécurité en place, Ne transférer jamais un produit d'entretien dans une bouteille ordinaire
Fermer à clefs la boite à pharmacie.
Faîtes comprendre à vos enfants à la différence entre un bonbon et un médicament.

CHOCS
Angles de meubles
Les angles de meubles de plans de travail de cuisine, de plan de lavabo dans les salles d'eau sont source d'accidents pour les jeunes enfants.

Recommandations :
Quand vos enfants sont jeunes, équipez les angles dangereux de coins en plastique. Dans la cuisine optez pour des plans avec bords arrondis ou adoucis.

La table à langer
Elle aussi est particulièrement dangereuse. Elle est source d'accidents fréquents par chute.

Recommandations
Mieux vaut langer un enfant sur un lit, plus large et beaucoup plus près du sol.

ELECTROCUTION
Il arrive à des professionnels d'être électrocutés. Le danger est réel avec des installations et des appareils anciens et vétustes.

Recommandations
Si vous bricolez, connaissez réellement les normes en cours et observez les règles de sécurité classiques
Autres recommandations : voire Brûlures - prises électriques

MORSURES
Certains chiens sont dangereux et provoquent des morsures profondes qui peuvent défigurer votre enfant.

Recommandations
Ne laissez pas seul votre enfant avec un gros chien (berger allemand notamment)


RECOMMANDATIONS GENERALES

- Gaz ou électricité, mettez votre installation en conformité. En cas de doute, faîtes venir un professionnel ou un agent d'EDF ou GDF
- N'achetez que du matériel homologué disposant de la norme NF
- Ne bricolez pas votre installation mais adressez-vous à un vrai professionnel
- Si votre électroménager est ancien, ayez comme objectif d'en changer rapidement! Vous ferez des économies (les nouvelles machines consomment moins d'énergies) et vous bénéficierez d'un matériel répondant aux normes actuelles de sécurité.

retour en haut

2) MALADIES ALLERGIQUES ET MATERIAUX DANGEREUX
A coté des risques d'accidents, il existe-t-il d'autres dangers qui peuvent dégrader notre qualité de vie et provoquer des maladies.

Après les scandales dans l'alimentation : maladie de "la vache folle ", intoxication au coca, poulet à la dioxine….., y-a-t-il un risque d'intoxications ou de maladies liées à notre manière de construire, de rénover voire d'habiter?

Pour le professeur Guy de Montis, responsable de l'unité d'hospitalisation de jour à l'hôpital St Vincent de Paul, certains risques existent mais ils sont quasiment occultes car peu connus de la plupart d'entre nous.

Il faut distinguer deux catégories de dangers :
- Les maladies allergiques qui résultent souvent d'une mauvaise hygiène de la maison
- Les dangers résultants de contacts avec des matériaux polluants.


LES MALADIES ALERGIQUES

Pour Bernard David, professeur à l'Institut Pasteur , 20 à 25% de la population française est touchée par des affections allergiques soit 10 millions de personnes. Les maladies allergiques sont classées comme grand fléau par l'O.M.S.
Comme de nombreuses maladies respiratoires, 80% des asthmes ont une composante allergique. Le nombre des asthmes a doublé en 20 ans et on constate des asthmes sévères chez l'enfant dès l'âge de 3 ans. Pour compléter ce sombre tableau, sachez que 2000 personnes meurent par an en France de maladies asthmatiques.

Pour le professeur Guy de Montis, dans ¾ des cas, l'allergie est liée à la présence d'acariens. C'est pourquoi, parmi tous les parasites, ceux-ci sont sans doute les plus redoutables pour notre santé.
Les blattes ont aussi une place de choix, elles provoqueraient 5% des maladies allergiques.
L'humidité et la chaleur sont des conditions idéales pour le développement des virus, moisissures et autres parasites.
Un adulte perd 0,6l à 1l d'eau par nuit en respirant et en transpirant. Dans la maison humidité va souvent de paire avec ventilation insuffisante.

Le lit et la moquette sont des endroits de prédilection pour les acariens.

Conseils
- Il faut ventiler chaque jour les chambres en ouvrant les fenêtres ou en ayant une ventilation hygroréglable ou auto-réglable.
- Le soleil chasse l'humidité. N'implantez pas les chambres au nord et ouvrez les volets pendant la journée.
- Laissez aussi votre lit ouvert pendant deux heures. Faire le lit chaque matin dés le levé est une aberration hygiénique. Il faut laisser le temps à humidité de s'évaporer du lit.
- Les moquettes se sont quelquefois imposées dans la construction pour des raisons d'économie et d'isolation acoustique entre logements. Si vous devez conserver ce type de revêtement, optez pour des moquettes anti-acariens ou pour un linoléum naturel.
- Une allergie est quelquefois liée à la présence de nos compagnons chiens et chats. Alors si vous avez un enfant allergique, vérifier avant d'acquérir un animal qu'il n'y a pas de contre indication.


LES MATERIAUX DANGEREUX
Le cas de l'amiante est éloquent. Connu pour sa toxicité depuis les années 50, c'est seulement depuis quelques années que ce matériaux est totalement interdit. On peut légitimement s'interroger sur le décalage entre la connaissance du risque et l'interdiction du produit . Ce décalage dans le temps peut-il se reproduire ?

Certains produits, en particulier les solvants peuvent déclencher des allergies dont on a vu les effets possibles, d'autres matériaux se révèlent cancérigènes ou toxiques.

Selon les pays, les normes sanitaires et les agréments sont différents ainsi que l'étiquetage d'un éventuel danger. Aussi, sauf pour le plomb et l'amiante dont la nocivité est admise par tous, il est difficile de s'y retrouver avec certitude.
Prouver qu'un matériaux est dangereux, cancérigène… nécessite des expertises et contre expertises qui durent plusieurs années. Un produit considéré comme dangereux en Allemagne pourra être utilisé en France sans restriction. Chacun décidera donc s'il doit appliquer le principe de précaution dans sa manière de construire et de rénover.

Pierre Pommelet, directeur général de l'A.N.A.H., s'inquiète de la multiplicité de nos contacts avec des produits et des matériaux (faiblement) toxiques qui pourraient être néfaste à notre santé. Notre environnement au bureau et la maison est composé de nombreux matériaux synthétiques ou traités.

Pour affiner votre réflexion, nous vous présentons ici quelques uns des matériaux qui sont dangereux ou qui pourraient poser problèmes.

Plomb
La peinture au plomb est source d'anémies et d'encéphalopathies. A Paris, plusieurs dizaines de cas sont recensés chaque année. Le plomb est cause de saturnisme.
Beaucoup d'appartements anciens ont été peints avec ce type de peinture. Le risque est lié à la dégradation des murs et aux morceaux écaillés de peinture qu'un enfant pourrait mettre à la bouche.

Concernant les canalisations d'eau en plomb, le risque est bien identifié. Il est indispensable et bientôt obligatoire de remplacer ces canalisations par des tuyaux en cuivre ou acier.

Amiante
Le danger est lié à l'effritement du matériau et à la respiration de fibres d'amiante qui sont cancérigènes.

On peut trouver ce matériau notamment dans certains revêtements de sol plastique, dans des flocages au plafond ou sur les murs, dans les joints de four, dans les revêtements de tables à repasser. Des millions de m2 de toiture d'amiante ciment ont été posés. L'amiante a été utilisée dans de très nombreux matériaux. Si ceux-ci sont stables (pas d'usure, pas de poussières), il n'y a pas de risque. Et si vous avez un doute, n'essayez pas de désamianter vous-même, car cette opération qui libère de la poussière d'amiante est particulièrement dangereuse. Adressez-vous à une entreprise spécialisée.


Les fibres minérales
L'isolation thermique contribue à notre confort et aux économies d'énergie. On utilise massivement les laines minérales laine de verre et laine de roche depuis les années 70 pour nous isoler. Selon les docteurs Suzanne et Pierre DEOUX, il y aurait suspicion d'un risque cancérigène en cas de respiration de fibres de laine de roche. Cependant, certaines études récentes démontreraient que ces matériaux sont non cancérigènes.
Il faut éviter d'effectuer un travail de pose sans une protection adéquate. Pour éviter tout danger à l'usage, un pare vapeur doit séparer d'une manière étanche l'intérieur du logement avec le matériau isolant.

PVC
Selon Thomas Schmitz-Gunther, plusieurs composants du PVC sont dangereux pour la santé.
En vieillissant, le PVC libère des phtalates irritants et allergisants. En cas d'incendie, les sols en PVC libèrent de la dioxine. Que penser du plombier qui chauffe une canalisation en PCV pour agrandir son diamètre ?

Le radon
Le radon existe à l'état naturel dans tous les massifs granitiques. En Allemagne de l'ouest, après le tabac, le radon est considéré comme la deuxième cause de cancer du poumon. Le radon année après année peut s'accumuler dans une cave ou un sous sol. La ventilation est le meilleur moyen pour éviter ou de remédier à ce phénomène.

Les peintures
La plupart des fabriquants proposent aujourd'hui des produits qui respectent l'environnement et qui sont sans solvants ou en phase aqueuse. Une ventilation des pièces pendant l'application et pendant le séchage reste indispensable même pour les peintures sans odeurs.

Les dérivées du bois
Les colles sont utilisées dans de très nombreux matériaux, notamment dans les agglomérés, médium…Selon le type de panneaux, la composition de la colle est différente et génère des dégagements plus ou moins importants de formaldéhyde pendant de nombreux mois. Cette substance selon sa concentration peut être dangereuse pour la santé. Par sécurité, le mieux est d'appliquer un traitement de surface (peinture ou lasure) qui bloquera ces émanations


Ne dramatisons pas exagérément la situation et ne rejetons pas en blocs les progrès accomplis qui ont nous permis de mettre fin à des catastrophes sanitaires.

Néanmoins, prenons conscience des limites de la réglementation actuelle, des risques industriels possibles et restons vigilants.

Nous pouvons améliorer notre hygiène et notre qualité d'habiter en aérant mieux notre logement et en choisissant des matériaux compatibles avec notre santé, notamment ceux qui bénéficient de la norme NF Environnement.


Pour en savoir plus
ECO-LOGIS ÖKO TEST de Thomas Schmitz-Günth éditions Könemann
L'HABITAT ECOLOGIQUE de Friedrich Kur éditions Terre vivante
HABITAT QUALITE SANTE de Suzanne et Pierre Déoux Medieco éditions

Retour en haut