Réaliser son projet Combattre l'humidité Construire en bois
Les dangers dans la maison Isolation et chauffage Aménager une terrasse
Lutter contre le bruit Construire en vert Se protéger des cambrioleurs

 

 

 

CONSTRUIRE ET RENOVER EN VERT

La démarche verte, dite " Haute Qualité Environnementale " s'inscrit dans le cadre d'un développement durable qui respecte l'environnement de la planète et qui favorise votre " bien être ". Elle intègre pour le choix des matériaux le principe de précaution.

La maison verte est peu gourmande en énergies fossiles et utilise des matériaux renouvelables qui sont non toxiques et qui contribuent au confort.

Pour construire ou rénover un logements de nombreux facteurs doivent être pris en compte et en premier lieu les besoins et désirs des habitants. La démarche verte fait partie d'une réflexion architecturale globale.

Pour guider votre réflexion, nous vous livrons quelques éléments d'information

Choisir un site :
Pour cela prenez en compte

Les éléments naturels
Vents, ensoleillement, végétation, nature du sol

Les pollutions éventuelles
Contamination du terrain (ancienne décharge..)
Odeur, bruits, pollution sonore, pollution de l'air, pollution visuelle : Proximité d'une ligne Haute tension, d'une route à forte circulation, d'une industrie polluante ou sonore….

Construire avec le soleil
Il faut construire en tenant compte des éléments naturels dont le soleil pour le chauffage et l'éclairage naturel de la maison.

Si votre orientation est favorable, les apports gratuits peuvent représenter jusqu'à 30% des besoins de chauffage.

En été, vous pouvez limiter la pénétration du soleil dans la maison par un débord du toit ou par la projection de volets extérieurs. Autre solution passive : des arbres feuillus coté sud ou ouest protègent la maison en créant des zones d'ombre.

Réalisation B. BOSCHETTI

Quelle orientation faut-il donner aux pièces ?
Elle est bien sûr fonction du terrain et du site. D'un point de vue purement thermique, prenez en compte les indications suivantes :
Les pièces secondaires : entrée, cuisine, cellier, garage, salles d'eau peuvent être orientées au Nord et constituer ainsi un sas thermique entre la façade Nord et les pièces principales.
Pour une bonne hygiène, les chambres doivent recevoir du soleil (voire "notre maison est-elle dangereuse ? "). L'ouest demeure une orientation à privilégier pour le séjour.

Utilisez des matériaux " sains " :
Structure et gros œuvre
Le bois. Choisissez de préférence des bois européens aux bois exotiques. Vous éviterez ainsi de participer à la déforestation des forêts équatoriales et vous contribuerez au renforcement de l'industries du bois en Europe et à l'entretien des forêts.

La brique est un matériau parfaitement sain. Les murs en bio briques isolent parfaitement la maison, accumulent la chaleur le jour et la restituent la nuit. Ce matériau favorise la régulation de l'humidité dans la maison.

Le plâtre. Opter pour les plâtres traditionnels qui régulent l'humidité

Le ciment : matériau inerte sans effet pour la santé. Le béton armé, avec son armature métallique reliant la structure et les fondations assure une mise à la terre qui est favorable pour l'homme

Ouvertures
Choisissez des menuiseries isolantes avec des joints étanches à l'air.
Préférez le bois aux PVC ou à l'aluminium qui réclament beaucoup d'énergie à la fabrication.
Pour le verre, optez pour des doubles vitrage peu émissifs

Isolation thermique
Mettez en place une isolation thermique renforcée (voir article " quand isolation et ventilation vont de paire).
Le lin ou le chanvre sont des bons isolants thermiques et acoustiques
Le liège, la vermiculite , l'argile sont d'autres matériaux compatibles avec la démarche H.Q.E.

Peintures et lasures intérieures
Choisissez des matériaux disposant de la marque NF environnement. Vous pouvez aussi choisir des peintures à la caséine vendues dans les commerces spécialisées.
Pour le traitement des bois, il existe des traitement à base de d'huiles et de cires dures (renouvellement sans ponçage tous les deux ans)

Enduits et peintures extérieures
Il faut choisir un revêtement qui laisse " respirer " les murs. Les enduits sable et chaux et les peintures microporeuses sont recommandées


Réalisation E. BOISEL

Utilisez au mieux l'énergie

Electricité
Pour limiter notre environnement électromagnétique, il est souhaitable que la mise à la terre du logement soit efficace avec une valeur optimale de 5 à 10 ohms. Dans les chambres, évitez de faire passer des canalisations électriques derrière le lit ou installez un interrupteur automatique de champ qui supprime le voltage sur le conducteur lorsqu'il n'y a pas de consommation (la nuit).
Limitez le nombre d'appareils (télé, chaîne hifi…) en mode veille. Cette fonction génère une surconsommation d'électricité qui représente 7% de la dépense hors chauffage.
Choisissez des ampoules et des tubes " bio light " qui durent 10 fois plus qu'une ampoule normale et consomme 5 fois moins d'énergie.

Chauffage (voire article " comment choisir son chauffage)
Les systèmes thermodynamiques (pompe à chaleur) et les chauffages au gaz sont compatibles avec la démarche H.Q.E.
Des capteurs solaires peuvent participer à la production d'eau chaude et au chauffage.

Electroménager
Choisissez votre réfrigérateur ou votre machine à laver en tenant compte des dépenses d'énergie ou d'eau qu'il procure. Optez pour les réfrigérateurs classés de A ou B.

LA LOI DES 5 R

Matériau
Renouvelable
Réutilisable
Réparable
Recyclable
Recyclabe
comme énergie
Bois
oui
oui
oui
oui
oui
Métal
non
oui
oui
oui
non
Béton
non
non
oui
oui
non
Plastique
non
oui
non
oui/non
oui

Ce tableau montre à l'évidence que le bois plus que tout autre matériau de construction est parfaitement compatible avec la démarche environnementale.

Retour en haut